Environnement

Notre environnement est fragile, chaque trailer se doit de le respecter et de participer à sa préservation.

Trail et pastoralisme

L’activité «Trail» se pratique en pleine nature, au contact d’une faune, d’une flore et de paysages exceptionnels. L’Ut4M travaille chaque année à l’amélioration des mesures visant à limiter les impacts des courses sur l’environnement.

COMMENT SE COMPORTER FACE A UN TROUPEAU ?

Les alpages sont pâturés par des troupeaux de vaches et de moutons, conduits en semi-liberté sous la surveillance d‘un berger. Ce sont ainsi des espaces de travail structurés / organisés, qui accueillent une importante activité agro-pastorale. Cette dernière permet tout autant de valoriser les ressources des d’alpages pour l’alimentation des troupeaux, que de renforcer les équilibres agro environnementaux et économiques des territoires de montagne.

En situation de trail, nos déplacements sont rapides, silencieux, à toute heure du jour et de la nuit. Ils ne sont donc pas dans les habitudes des animaux et peuvent déclencher des mouvements de panique susceptibles de mettre en danger aussi bien les bêtes que les personnes. Il convient ainsi de les prévenir par quelques attitudes simples :

  • Prendre en compte le comportement des bêtes et s’adapter en fonction
  • Etre très attentif à la présence des troupeaux. C’est à nous d’anticiper et de les repérer.
  • A leur approche, ralentir et parler avec une voix grave en disant « Ola, Ola, je passe » répété plusieurs fois tant que l’on est en contact, sans crier mais en se faisant entendre.
  • Des mouvements d’oreille, des regards, des changements de direction, le fait de se remettre à brouter nous indique que les animaux ont perçu notre présence. Si l’on repère des signes de panique et des mouvements rapides (départ tête en l’air, oreilles en arrière…), on s’arrête et on continue de parler
  • Passer lentement à proximité des animaux, en parlant toujours d’une voix la plus grave possible.
  • Eviter tout geste brusque et privilégier toujours des mouvements doux et lents
  • Tenir compte de la présence éventuelle des chiens de protection (Patous)

RENCONTRE AVEC LES PATOUS

 

Environnement

Natura 2000
le respect du patrimoine naturel

Notre tracé emprunte des portions qui sont classées Natura 2000. Cela fait partie de notre devoir de vous sensibiliser pour le respect de ceux-ci. Leur existence est une chance de protéger une partie de nos montagnes, notre patrimoine à tous.

Merci à Natura 2000 de nous avoir laissé la chance d’emprunter ces sentiers. Charge à nous maintenant de les respecter.

QU’EST CE QUE NATURA 2000 ?

C’est un site faisant partie d’un réseau européen qui a été identifié pour la rareté ou la fragilité de ses milieux naturels abritant une faune et une flore remarquables. Ces sites ont pour vocation de préserver la biodiversité tout en tenant compte des exigences économiques, sociales et culturelles.

Plus d’info : Mairie de Revel 04 76 89 84 19 - natura2000@revel-belledonne.com

Les parcours traversent ou passent à proximité d’espaces naturels à vocation particulière :

  • une Réserve Naturelle : La tourbière du Lac Luitel
  • deux sites Natura 2000 « Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon », et « Zones humides de la Chaîne des Hurtières »
  • un APPB et Espace Naturel sensible « Tourbière de l’Arselle » (plus d’infos : sig@chamrousse.com)

 

Nous comptons sur vous pour adopter une attitude responsable et la faire partager à ceux qui vous accompagnent.

Pendant vos reconnaissances, sur l’ensemble du parcours prenez-le temps de vous renseigner :

  • le camping est réglementé par chaque commune,
  • la circulation des véhicules à moteur est interdite en dehors des voies ouvertes à la circulation,
  • les chiens ne doivent pas divaguer librement
  • des troupeaux sont présents à partir du mois de juillet, veuillez respecter les consignes lors de la traversée des alpages
  • les milieux que vous traversez sont sensibles, veillez à rester sur les sentiers Attention : les horaires de vos reconnaissances ont un impact sur le milieu. En période estivale, les activités à l’aube ou au crépuscule réduisent d’autant plus la période de repos (sans présence humaine) déjà courte en cette saison, indispensable aux animaux sauvages pour s’alimenter en toute tranquillité. Ceci à un impact sur leur survie, et la réussite de leur reproduction.

LUTTONS CONTRE L’EROSION DES SOLS

N’utilisons pas de raccourcis en particulier sur les sentiers les plus sensibles au ravinement par temps de pluie. Cette année des panneaux spécifiques seront mis en place dans les secteurs jugés les plus sensibles, alors jouons le jeu et suivons bien le sentier !

RESPECTONS LES TROUPEAUX

Pendant la course et les entrainements, de jour ou de nuit, respectons les troupeaux domestiques et adoptons un bon comportement : ne pas crier, ne pas agiter ses bâtons… Ce sont les animaux surpris qui provoquent la panique dans le troupeau !

QU’EST CE QU’UNE RESERVE NATURELLE ?

Les réserves naturelles sont des territoires d’excellence pour la préservation de la diversité biologique et géologique. Ce sont des réservoirs de biodiversité visant à préserver et protéger durablement des habitats et des espèces rares ou menacés en conjuguant activités humaines, gestion, étude et pédagogie.

La Réserve Naturelle est gérée par l’O.N.F., pour plus de renseignements :

ONF Isère - 9 Quai Créqui 38026 Grenoble Cedex 1 - Tél. 04 76 86 39 76

QUE PEUT-ON Y VOIR ?

Lycopode à feuilles rondes, Droséra, Cordulie alpestre et arctique et beaucoup d’autres espèces!

Que ce soit pendant la course mais aussi lors des reconnaissances et des entrainements, n’oublions pas qu’il existe une réglementation spécifique à l’intérieur des Réserves Naturelles pour le respect de la nature et le plaisir de chacun.

  • N’emmenons pas notre chien pour la tranquillité de la faune
  • Remportons nos déchets pour conserver la propreté des lieux
  • Ne campons pas et ne faisons pas de feu pour ne pas laisser de traces de notre passage
  • Ne cueillons ni les fleurs, ni les plantes pour permettre à tous de les admirer
  • Restons sur les chemins et évitons le bruit afin de limiter le piétinement et le dérangement de la faune et des autres usagers

Le site Natura 2000
"Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon"

Le site a été désigné pour l’intérêt de ses habitats naturels que sont notamment la cembraie de Chamrousse, les lacs d’altitudes et tourbières, ainsi que les pelouses alpines.

Par ailleurs, le site héberge une multitude d’espèces de faune et de flore sensibles. Coté opérationnel : Une mesure agri-environnementale visant à préserver les zones humides de la Pra est en cours depuis 2012 avec le Groupement Pastoral de la Pra, ainsi qu’un contrat de réouverture des pelouses alpines qui s’étend de 2012 à 2014 sur le secteur du Colon. La tourbière de l’Arselle est quant à elle suivies dans le cadre de sa labellisation en Espace Naturel Sensible Communal.

La proximité de l’agglomération Grenobloise induit une forte pression touristique via les sports de pleine nature tout au long de l’année. C’est pourquoi il est demandé aux traileurs de participer à la préservation du site en ne coupant pas les sentiers déjà multiples et très fréquentés, et en ne stationnant pas dans des zones sensibles type “zones humides”. Il va de soi qu’aucun déchet ne devra être abandonné sur le site.

AVIS AUX ACCOMPAGNATEURS

Il est demandé de ne pas stationner sur les secteurs sensibles que sont les zones humides, surtout localisées sur le plateau de l’Arselle (hors sentiers), montée du Lac Achard (hors sentiers) et plateau de la Pra (hors sentiers).

http://belledonne.n2000.fr

Le site Natura 2000
"Landes, tourbières et habitats rocheux du massif du Taillefer"

Un site riche et varié

Le site s'étend sur le massif de Taillefer, rameau interne du massif de Belledonne. La géologie du site est à l'origine d'une grande variété floristique. Les milieux naturels y sont très diversifiés : lacs, tourbières, marais d'altitude, landes, prairies, pelouses alpines, éboulis, falaises, ... Ils abritent une faune et une flore exceptionnelle.

D'une superficie de 3707 ha, il concerne les communes de Lavaldens, Livet-et-Gavet, la Morte, Ornon et Oulles.

L'HISTOIRE DU MASSIF

Le massif du Taillefer s'est formé il y a 600 millions d'année. Lors de la dernière glaciation (environ 120 000 à 12 000 ans), un glacier le recouvrait entièrement. Au moment où les glaciers se sont retirés partout en Europe, il y a environ 12 000 ans, le glacier situé sur le massif du Taillefer s'est déplacé lentement sur une surface rocheuse peu pentue, créant le paysage que l'on observe aujourd'hui : un plateau constellé de multiples lacs.

Les animaux et végétaux de l'âge glaciaire, habitués aux conditions de froid extrême, se sont réfugiés en altitude. Le massif du Taillefer abrite donc des espèces relictuelles des temps glaciaires !

Avec le retrait des glaciers, la vie s'est développée. La végétation s'est installée, s'adaptant aux conditions climatiques particulières. Des animaux ont trouvé ici des lieux de prédilection. 

La conjonction de facteurs naturels et d'interventions humaines a engendré une biodiversité exceptionnelle sur le site Natura 2000 du massif du Taillefer.

DES MILIEUX FRAGILES ET DES ESPECES SENSIBLES AU DERANGEMENT

Sur l'ensemble du site, les milieux sont très sensibles et fragiles (zones humides, tourbières, pelouses riches en fleurs rares...) et il existe un risque de dérangement de la faune sauvage (Tétras-lyre notamment) et de piétinement des plantes et des milieux naturels.

Lors de vos entrainements, lors de la course ou lors de vos balades sur ce site, merci de rester sur les sentiers balisés, de ramener vos déchets et de respecter la tranquillité de ce site patrimonial.

http://taillefer.n2000.fr