21 | 24 JUILLET 2022 Prévention dentaire

Les coureurs d’ultra-trail fournissent des efforts de longue durée. Cela nécessite des besoins nutritionnels spécifiques avec une consommation fréquente et régulière d'aliments sucrés, que ce soit à l'entraînement ou lors des courses. Quels sont les facteurs de risque pour leur santé bucco-dentaire ?

Prévention dentaire

Le saviez-vous ?

• Les apports sucrés qui soutiennent l’effort sont des prises de sucre espacées régulières : c’est exactement la définition du grignotage !
• Les bonbons ne sont pas les seuls aliments qui provoquent des caries ! Les pâtes de fruits, les barres de céréales ou protéinées, les gels protéinés sucrés… sont pleins de sucres et adhèrent à la dent pendant très longtemps. Il en reste des traces sur les dents jusqu’au brossage suivant. 
• Les aliments sucrés liquides ont la particularité d’aller dans les moindres recoins de la bouche et donc d’être difficiles à nettoyer.
• Les efforts sont aussi l’occasion d’une baisse de la quantité et la qualité de la salive, qui protège les dents des caries.
• Les régurgitations et remontées acides sont à l’origine d’érosion des dents. Les remontées acides touchent 80% des coureurs d’ultra-trail. 
• Le brossage des dents est le meilleur moyen d’éliminer les traces de sucre sur les dents avec l'utilisation de fils dentaires et de brossettes inter-dentaires pour nettoyer entre les dents. 
• Un dentifrice sans fluor a peu d’utilité car c'est le fluor qui protège les dents.

 

Etude sur la santé bucco-dentaire des coureurs d'ultra-trail

Des chercheurs chirurgiens-dentistes ont lancé une étude sur la santé bucco-dentaire des coureurs d'ultra-trail et sur l'ampleur de leur exposition aux facteurs de risque pour la santé bucco-dentaire. 
Cette étude s’appuie sur un questionnaire adressé à tous les coureurs qui se sont inscrits à l'édition 2020 des courses Ut4M. Les questions qui ont été étudiées concernent la nutrition, la santé bucco-dentaire et les habitudes bucco-dentaires des coureurs. Cette étude est la première au monde sur le sujet.
Les chercheurs ont montré que les habitudes des coureurs interrogés sont en effet très cariogènes, c’est-à-dire augmentent fortement le risque d’avoir des caries. Les coureurs consomment beaucoup d’aliments très sucrés pendant l’effort mais en plus ces aliments sont collants et donc le sucre reste attaché aux dents jusqu’au brossage. 
L’étude montre aussi que moins de 15% des coureurs mettent en place une technique d’hygiène orale (brossage des dents ou assimilé) pendant leur course. Malgré cela, la santé dentaire de 84 % des participants était "bonne" voire "très bonne". 
Cela est dû en partie à un recours au dentiste au-dessus de la moyenne adulte nationale française, en particulier pour des raisons de prévention plutôt que des visites en urgence. En effet, plus de 3/5 des coureurs ont consulté un dentiste pour un contrôle préventif, ce qui évite l’aggravation des problèmes dentaires et diminue le risque d’intervention.

 

Conseils pour aider les coureurs à avoir une meilleure hygiène bucco-dentaire

En préparation d’un Trail 

• Rendez-vous chez le dentiste 1 fois par an pour un contrôle.
• Utilisation d’un dentifrice fluoré contenant plus de 1 500 ppm de fluor, sur avis et prescription du dentiste. A moyen-terme, le fluor s’associe à l’émail et le renforce contre les attaques sucrées et acides. Il faut donc utiliser ce dentifrice sur plusieurs semaines.
• Espacer les prises alimentaires ou sucrées pendant l’entrainement.
• Tester son alimentation pour éviter les troubles gastriques par la suite. Certains aliments peuvent provoquer des remontées acides chez certains coureurs et pas d’autres : chacun doit trouver les aliments qui lui conviennent.

Pendant le Trail  

• Rinçage à l’eau claire après les prises alimentaires (solide ou liquide sucrés) => boire une gorgée d’eau.
• Privilégier les aliments sucrés non collants. 
• Préférer le jambon, le fromage, les noix et amandes qui sont moins cariogènes que les fruits et les aliments sucrés transformés. Seulement si votre apport en sucres est suffisant !
• Brossage et bain de bouche fluoré aux bases vies.